Des formations aux métiers du bois et de la forêt de la 4ème à la Licence pro et au Bachelor TC

1ère et Terminale STAV

1ère et Terminale STAV

Le baccalauréat technologique Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant (STAV) - Spécialité : Aménagement - Réforme bac 2021

Le bac baccalauréat technologique STAV permet l'acquisition d'une culture humaniste, scientifique et technologique. 

L'ensemble de la formation contribue, par les mises en situation pédagogiques, par les questionnements induits et par les contenus abordés, à former les élèves au développement durable pour répondre aux besoins actuels et futurs de la société dans les territoires. 

  

Admission au CEFA

L’accès à la classe de 1ère dans la série Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant est ouvert aux élèves à l’issue d’une classe de seconde générale et technologique après un avis favorable du conseil de classe de seconde. 

Formation

  • Des modules d'enseignements communs : 
    • Français, éducation socioculturelle, philosophie
    • LV1 (anglais), LV2 (espagnol) avec possibilité de choisir au CEFA en LV2 une autre langue par le biais de l’enseignement à distance et un suivi au Centre De Ressources
    • Mathématiques, technologies de l'informatique et du multimédia
    • Histoire-géographie et éducation morale et civique
    • EPS

  • Des enseignements de spécialité : 
    • Gestion des ressources et de l'alimentation
    • Territoires et sociétés
    • Territoires et aménagement

Avec plusieurs disciplines contribuant à ces enseignements : biologie écologie, physique chimie, SESG, Sciences et techniques des équipements et agronomique, Aménagement 

  • De l’accompagnement personnalisé :

qui a pour but de favoriser l’acquisition par les élèves de compétences propres à la  série STAV  tout en leur permettant de développer leur projet d’orientation post-bac.

Stages

La formation est complétée par 8 semaines de stages dont 6 prises sur la scolarité.         

Stage individuel : Un stage individuel en milieu professionnel dans une  entreprise ou en organisme professionnel du secteur de l’aménagement et de la valorisation  des espaces d’une durée de 5 semaines dont 3 prises sur la scolarité (domaines de  l’eau, de la forêt, de l’aménagement paysager, des espaces naturels)

Trois semaines (semaine ou journées) de stages collectifs : organisés et encadrés par l’équipe pédagogique sur la scolarité  

  • Territoire, développement, ressources et produits       
    • Une véritable immersion dans un territoire à la découverte de son histoire, de son patrimoine naturel et culturel, de ses ressources et acteurs, de ses activités, de son développement, …
  • Éducation à la santé à la sécurité et au développement durable 
    • Prendre conscience à travers la rencontre d’acteurs, la découverte de pratiques, la mise en place d’actions qu’un autre mode de développement est possible et que le développement durable est l’affaire de tous au quotidien
  • Étude d’une activité dans un territoire
    • Permet d’étudier  un cas concret d’activité d’aménagement et les particularités de sa mise en œuvre  dans un cadre territorial singulier 

Les + du CEFA

  • De petits effectifs
  • Un suivi de stage  individuel personnalisé (recherche de stage et visite du stagiaire sur son lieu de stage) 
  • Un soutien régulier proposé aux élèves en difficulté  
  • Pas d'heures perdues : un nombre d'heures de cours au moins égal à celui prévu par le référentiel
  • Une pédagogie de la réussite visant à préparer au mieux les élèves au bac avec l’organisation de 3 bacs blancs en Terminale et une préparation aux épreuves dès l’année de 1ère
  • Un véritable accompagnement dans la construction du projet de poursuite d’études (présentation des formations, accompagnement lors des différentes phases de parcoursup, témoignages d’anciens étudiants, visites de forums de l’étudiant, …)

14 élèves sur 15 ont obtenu en 2018 un de leurs vœux prioritaires sur parcoursup 

  • Les options jusqu’au bac : Hippologie/équitation ou TIM 
  • Un enseignement théorique complété par des travaux personnels encadrés, des visites, des chantiers, des travaux pratiques, la mise en œuvre de projets
  • De véritables situations pluridisciplinaires  sont mises en œuvre en lien avec les modules d’enseignement technologique ce qui permet  un croisement des regards sur un objet d’étude commun
  • Une pédagogie par projets
    Exemples de projets mis en œuvre ces dernières années :
    • Projet immersion dans un territoire 
    • Projet photographique sur le thème « créer du lien ». 
    • Projets jeter recycler et de  lutte contre le gaspillage alimentaire 
    • Projet multimédia sur l’agriculture durable et ses acteurs avec participation à des concours (3 prix ont été ainsi obtenus par nos élèves ces dernières années au concours culture agri)
    • Projets de séjour autour de la découverte d’activités d’aménagement  dans un territoire, de séjour aux sports d’hiver
  • La perspective de poursuite d’études après le bac STAV au sein de l’établissement (BTSA, BTS, licence professionnelle, Bachelor)
  • Un cadre de vie et de travail agréable au CEFA

Evaluation et délivrance du diplôme

Le Baccalauréat technologique STAV est un diplôme délivré par le Ministère de l’Agriculture, au vu des résultats obtenus à l’examen qui prend en compte le contrôle continu en cours de formation (30% de la note), les notes de contrôle continu des bulletins (10% de la note) et le résultat des épreuves ponctuelles en fin de classe de 1ère et en fin de classe de Terminale (60% de la note).

Et après...

Le Baccalauréat technologique permet une large ouverture sur l’éventail des poursuites d’études. Il débouche sur l’enseignement supérieur court en formation initiale ou en alternance, en particulier les BTSA dans les métiers de l’environnement (BTSA gestion forestière ; BTSA technico-commercial produits de la filière forêt-bois, l’aménagement paysager, la gestion et la maîtrise de l’eau, la protection de la nature, la production agricole, horticole,… ) mais aussi sur l’enseignement supérieur long (classe préparatoires, université).

Ainsi pour certains élèves l’après bac stav peut se faire dans des formations éloignés du domaine agricole et de l’aménagement : un certain nombre de nos élèves ont en effet  poursuivi leurs études ces dernières années dans des domaines variés tel que : Licence STAPS, Licence de langues, Ecole d’ostéopathie, BTS NRC, BTS diététique, BTS construction bois …

Témoignages...

Après l’obtention du bac STAV…

Thibaut a obtenu un BTSA gestion forestière au CEFA, une licence professionnelle Système d’Information Géographique à l’université du Maine et enfin un Master en Aménagement du territoire au Mans. Il travaille aujourd’hui comme cartographe chez SRT un bureau d'études sur Saint Quentin Fallavier 

Romaric a obtenu un BTSA Gestion et maîtrise de l’eau (GEMEAU). Après diverses expériences professionnelles, il travaille aujourd’hui en tant que technicien assainissement à la communauté d’agglomération de Montélimar.

Caroline a intégré une formation d'ingénieur en agro-développement  international à l'ISTOM. Diplômée en 2013, elle travaille aujourd'hui à Abidjan pour l’entreprise LB Expertises. Après avoir monté le premier laboratoire d'analyse qualité physico-chimique café/cacao de l'entreprise, elle en assure aujourd'hui la direction.

James a obtenu un BTSA aménagement paysager et poursuit ses études aujourd’hui en Licence professionnelle Gestion des aménagements paysagers à la faculté de Grenoble par le biais de l’alternance ce qui lui permet à la fois de suivre la formation tout en travaillant dans une entreprise d’aménagement paysager.

Adrien a obtenu un DUT Génie Biologique option Génie de l'Environnement à l'IUT de Saint-Etienne. Une formation scientifique de deux ans spécialisée dans la biologie et la physique-chimie avec un stage de 10 semaines qu’il a réalisé dans le domaine de l'écologie avec le suivi d'une population de poissons migrateurs. Il est aujourd’hui technicien de laboratoire chez AC Environnement.

Baptiste a obtenu un BTSA aménagement paysager, puis une Licence professionnelle Gestion du Patrimoine Paysager et Végétal en milieu urbanisé à l’université de Dijon et un Master Urbanisme et Paysage.  Il a créé aujourd’hui sa propre entreprise et il réalise notamment  des documents d’aménagement pour le Plan Local d'Urbanisme intercommunal de la  communauté urbaine de Grand Paris Seine &. Oise.

Flux RSS