Des formations aux métiers du bois et de la forêt de la 4ème à la Licence pro et au Bachelor TC

1ère et Terminale STAV

1ère et Terminale STAV

Spécialité : Aménagement et valorisation des espaces

Le Baccalauréat technologique « Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant », est une formation de deux ans qui prépare en particulier à la poursuite d’études dans les cycles d’enseignement supérieur long (LMD) ou court (BTSA, BTS, DUT).

 

Admission au CEFA

L’accès à la classe de 1ère dans la série Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant est ouvert aux élèves à l’issue d’une classe de seconde générale et technologique après un avis favorable du conseil de classe de seconde.

Qualités requises :

  • Un niveau général convenable et une aptitude aux sciences.
  • Un intérêt pour la nature et l’environnement. 
  • Un goût pour les applications concrètes et les travaux pratiques.

 

Formation

  • des modules d’enseignements généraux (Français, Anglais, Mathématiques...) - Détail des heures ICI
  • des modules d’enseignements technologiques (Territoire et société, Gestion du vivant...) - Détail des heures ICI
  • De l’accompagnement personnalisé (orientation, recherche de stage,...)
  • Un enseignement théorique complété par des travaux personnels encadrés, des visites, des chantiers, des travaux pratiques, des stages. Des situations pluridisciplinaires sont mises en œuvre en lien avec les modules d’enseignement technologique et permettent de croiser les disciplines.
  • Deux enseignements optionnels facultatifs :
    Hippologie-équitation OU Technologie de l’informatique et du multimédia

 

Stages

La formation est complétée par 8 semaines de stages dont 6 prises sur la scolarité. 

  • 5 semaines de stage individuel (dont 3 semaines prises sur la scolarité) en entreprise ou auprès d’organismes professionnels dans les domaines de l’eau, de la forêt, de l’aménagement paysager ou des espaces naturels, débouchant sur la réalisation d’un dossier technologique.

  • 3 semaines de stages collectifs organisés par l’établissement 
    • Territoire, développement, ressources et produits :
      Visites d’un territoire choisi chaque année avec découverte de son histoire, de son patrimoine, de ses acteurs (institutions, entreprises, associations,…), des activités économiques, …  
    • Etude d’une activité dans un territoire dans le cadre du voyage
    • Education à la santé et au développement durable :
      Visites et travaux sur les thèmes de la santé et du développement durable avec la rencontre d’acteurs des circuits-courts, de l’agriculture bio, d’associations,… mais aussi la réalisation de projets autour de ces thèmes (panneaux de sensibilisation du CEFA au gaspillage alimentaire).

 

Les + du CEFA

  • De petits effectifs (une quinzaine d’élèves en moyenne par classe)
  • Du soutien organisé par l’établissement pour les élèves en difficultés
  • Un cadre de travail particulièrement agréable
  • Le contrôle continu en cours de formation qui permet de partir aux épreuves ponctuelles du bac avec déjà 40% de la note finale.
  • Un prolongement véritable des enseignements et de la pluridisciplinarité  sur le terrain dans le cadre de visites, travaux pratiques, chantiers.
  • Les options disponibles : Hippologie et équitation et traitement numérique de l’image
  • Une action de solidarité à l'international :
    • La gestion d'un projet de coopération internationale avec des partenaires à l'étranger qui aboutit à un voyage de 15 jours à l'étranger comme par exemple Madagascar, le Maroc,..
    • La première semaine du voyage permet aux élèves  de participer à différents chantiers solidaires et de vivre des moments forts d'échanges et de partages avec ceux qui nous accueillent. La deuxième partie du voyage se tourne plus vers les découvertes touristiques et culturelles dans le pays visité.

 

Evaluation et délivrance du diplôme

Le Baccalauréat technologique STAV est un diplôme délivré par le Ministère de l’Agriculture, au vu des résultats obtenus à l’examen qui prend en compte le contrôle en cours de formation (40% de la note)et le résultat des épreuves ponctuelles en fin de classe de 1ère et en fin de classe de Terminale (60% de la note).

Et après...

Le Baccalauréat technologique permet une large ouverture sur l’éventail des poursuites d’études. Il débouche sur l’enseignement supérieur court, en particulier les BTSA dans les métiers de l’environnement (BTSA gestion forestière ; BTSA technico-commercial produits de la filière forêt-bois, l’aménagement paysager, la gestion et la maîtrise de l’eau, la protection de la nature, la production agricole, horticole,…) ainsi que sur l’enseignement supérieur long (classe préparatoires, université).

Témoignages...

Après l’obtention du bac STAV…

Thibaut a obtenu en 2014 le BTSA gestion forestière au CEFA, puis la licence professionnelle Système d’Information Géographique à l’université du Maine en 2015. Il poursuit aujourd’hui ses études dans le cadre d’un Master Aménagement du territoire au Mans.

Alexis a intégré en 2014, le BTSA technico commercial produits de la filière forêt-bois au CEFA. Actuellement en 2ème année, il souhaite poursuivre ses études en licence professionnelle espaces naturels.

Romaric a obtenu un BTSA Gestion et maîtrise de l’eau (GEMEAU) en 2007. Après diverses expériences professionnelles, il travaille aujourd’hui et depuis 2012 en tant que technicien assainissement à la communauté d’agglomération de Montélimar.

Caroline a intégré en 2008 une formation d'ingénieur en agro-développement  international à l'ISTOM. Diplômée en 2013, elle travaille aujourd'hui à Abidjan pour l’entreprise LB Expertises. Après avoir monté le premier laboratoire d'analyse qualité physico-chimique café/cacao de l'entreprise elle en assure aujourd'hui la direction.

James a obtenu un BTSA aménagement paysager en 2014 et poursuit ses études aujourd’hui en Licence professionnelle Gestion des aménagements paysagers à la faculté de Grenoble par le biais de l’alternance ce qui lui permet à la fois de suivre la formation tout en travaillant dans une entreprise d’aménagement paysager.

Baptiste a obtenu un BTSA aménagement paysager en 2014. Il poursuit ses études aujourd’hui en Licence professionnelle Gestion du Patrimoine Paysager et Végétal en milieu urbanisé à l’université de Dijon et souhaite intégrer l’année prochaine un Master Urbanisme et Paysage.

Flux RSS