Des formations aux métiers du bois et de la forêt de la 4ème à la Licence pro et au Bachelor TC

Autour de Madagascar

Autour de Madagascar

Vendredi 28 septembre se tenait au Centre d’Etudes Forestières et Agricoles de Montélimar une réunion importante qui annonçait  l’imminente réalisation d’un projet de longue haleine. Les parents des élèves de Terminale STAV (Sciences et Techniques de l’Agronomie et du Vivant) ont rencontré des professeurs et la directrice de l’établissement pour discuter des derniers préparatifs de départ de leur progéniture pour l’Ile Rouge. En effet, ces élèves partiront dans quelques semaines à Madagascar pour un voyage d’étude, de solidarité et de découverte.

L’aventure débute plus de deux ans en arrière lorsqu’une association réunionnaise  implantée à Madagascar depuis plus de 20 ans pour l’alphabétisation et l’enseignement des enfants, ACLES, demande l’aide du CEFA, déjà partenaire avec un centre au Burkina Faso depuis de nombreuses années. Devant les besoins conséquents de cette association pour maintenir le centre scolaire accueillant 250 enfants et les nombreux bénéfices potentiels pour les élèves, l’école envisage un partenariat. La faisabilité du projet est d’abord à l’ordre du jour : des professeurs référents sont envoyés sur place pour évaluer la situation à la Toussaint 2011. A leur retour et pendant de longs mois, le centre prépare le premier voyage des élèves de la filière agronomique en tentant de combiner au mieux les besoins de l’association et des villageois, les contraintes locales et les axes pédagogiques de ses lycéens.

Ils partiront donc passer une semaine dans un petit village Tananomby (village des zébus en malgache) des hauts plateaux à 7 heures de route au sud de la capitale. Ils seront accueillis dans des chambres d’hôtes familiales et travailleront à différents ateliers : un lombricompostage pour améliorer la qualité du sol et ainsi augmenter la production du potager qui alimente la cantine de l’école ; un chantier solidarité pour permettre à un villageois d’acquérir plus d’autonomie suite à sa paralysie récente ; et l’entretien et l’enrichissement de l’arboretum local.  Ils découvriront également durant leur deuxième semaine les produits et les modes de cultures malgaches au cours d’un périple itinérant.

Nul  doute qu’ils reviendront des images plein la tête et avec de nombreuses expériences à partager !

Fil RSS

Flux RSS