Des formations aux métiers du bois et de la forêt de la 4ème à la Licence pro et au Bachelor TC

Retour de voyage d'étude en Roumanie avec les Bac pro TCB

Le rapport du peuple avec le bois, et la forêt...

"Nous sommes partis en Roumanie avec les BTS SCBH 2, ce voyage avait pour but de nous rapprocher des origines de notre métier, le travail du bois et la construction bois. En effet, là-bas le bois est omniprésent, c’est une culture, une passion.

Il y a beaucoup de sylviculteurs là-bas, le premier soir nous avons dormi dans un internat et j’ai pu discuter avec de jeunes roumains qui étaient tous en apprentissage pour la sylviculture, ils m’expliquaient que le bois est le matériau principal car ils ont beaucoup de forêts. Par ailleurs, ils ont un véritable amour pour celui-ci et sont très fiers de manipuler le bois. Toutes les maisons de campagne sont construites en bois et souvent en charpente traditionnelle. Par contre, en ville les habitations sont faites en béton. 

J’ai pu constater pendant mon voyage que beaucoup de maisons étaient équipées d’un immense portail en bois. Souvent taillé dans du bois massif, il est synonyme de  richesse, nous sommes allés voir un charpentier qui faisait essentiellement des constructions de ce type. Il nous expliquait qu’il avait plusieurs équipes de charpentiers qui lui permettait de faire un roulement pour pouvoir fabriquer des portails et les vendre dans le monde entier, mais qu'il est de plus en plus difficile de trouver du bon bois. Car en Roumanie des étrangers achètent des forêts pour leur propre service. D'ailleurs, il doit parfois se rendre à l’étranger (Pologne ou pays alentours ou même plus loin quelques fois) pour importer son bois. 

Nous avons ensuite visité une scierie immense qui exportait mondialement, elle recevait du bois en grosse quantités puis le débitait  et le triait suivant son poids. Chaque machine a son maître de bord pour que le fonctionnement se déroule parfaitement. Ils produisaient leur propre lamellé collé et vendaient toutes les pièces de bois, et même les aboutés. Le seul problème était la sécurité, en effet les ouvriers travaillaient sans casque de sécurité voire sans chaussures de sécurité ni casque anti-bruit. Nous avons dans les dernier jours visité une maison bois du garage au bout de la toiture, qui était magnifique.

Nous avons découvert un pays complètement différent et parfois pauvre, avec des normes qui chez nous seraient impossibles, mais ils sont néanmoins ouverts et très travailleurs."

Par L. Descombes, bac pro TCB

Mots clés : Voyage, Roumanie, Construction bois

Un portail en bois !

Fil RSS

Flux RSS