Des formations aux métiers du bois et de la forêt de la 4ème à la Licence pro et au Bachelor TC

Un projet centre de ressource au CEFA

Dans le cadre d’un projet global d’innovation pédagogique, le Centre d’Etudes Forestières et Agricoles de Montélimar met en place cette année son propre CDR. L’établissement s’inscrit par la même occasion dans le plan de création d’un CDR régional et dans le respect des priorités du Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt. 

CDR ... Quèsaco ?

Malgré l’ancienneté du concept (1989) celui-ci reste encore méconnu du grand public. Un CDR est un lieu centralisant l’accès à l’ensemble des ressources pédagogiques utiles à un établissement. Il peut s’agir de cours, de jeux éducatifs ou encore d’une bibliothèque de liens internet (sites, vidéos, exercices en ligne...). Les ressources ne doivent pas spécifiquement être stockées dans les locaux : l’apprenant doit pouvoir trouver lui-même toutes les informations dont il a besoin. Ce lieu doit être vivant et convivial. Le stockage d’information n’est donc pas l’essentiel, il faut aussi donner envie aux apprenants d’y venir en l’animant activement : Expositions, conférences, créations de jeux ludo-éducatifs etc...

Un des objectifs est de faciliter l’individualisation du parcours pédagogique : Pouvoir séparer les classes en groupe de niveau pour avancer à des rythmes différents. Trouver des pédagogies nouvelles pour s’adapter à tous. Créer des outils innovants. Et bien sûr, le but premier est de favoriser la réussite des élèves !

Il est différent et complémentaire du CDI, car on y crée de nouveau éléments utiles aux élèves ainsi qu’aux enseignants. Il favorise l’individualisation et le travail en autonomie. On y exerce des pédagogies différentes, adaptées au rythme et au niveau de chacun.

La clé de voute d’un CDR efficace est l’équipe pédagogique. L’expertise de l’enseignant est essentielle : Celui-ci fournit le cadre pédagogique et appose sa méthode d’apprentissage, sa progression. C’est lui qui pilote la manière dont seront utilisées ces ressources. Il fournit aussi le contenu de cours en accord avec le référentiel. En résumé, il donne le fond, et le CDR aide à la mise en forme.

Une vision personnelle du CDR au CEFA

L’état d’esprit du CEFA c’est :

• Apprendre autrement : miser sur les pédagogies parallèles.

• Une volonté de s’adapter aux publics de tout niveau ou profil.

• Un constat sur l’éparpillement des ressources existantes : Certaines sont inaccessibles (dans un placard ou sur un disque dur externe) d’autres sont même oubliées. Elles sont donc inutilisées malgré leur valeur évidente.

• Centraliser et rendre accessibles des informations fiables à donner aux apprenants. Un suivi de l’obsolescence des données est primordial pour rester au plus prés du terrain et des référentiels.

• C’est aussi donner des outils supplémentaires aux enseignants : L’animateur du CDR pourra assurer un support informatique pour les professeurs, ou créer en partenariat des jeux ludo-éducatifs, des quiz etc...

Conclusion

Que se soit l’enseignement forestier, les langues ou les mathématiques (...), la demande d’outils de diversification d’apprentissage et de moyen ludo-éducatif est très forte. Le public ciblé est très réceptif à des pédagogies alternatives et complémentaires. De plus, le nombre croissant d’apprentis motive la création d’une structure d’individualisation, d’autoformation et d’autoévaluation. En étroite collaboration avec l’équipe éducative, le centre de ressources s’efforcera de répondre à cette demande.

Un projet centre de ressource au CEFA

Fil RSS

Flux RSS