Des formations aux métiers du bois et de la forêt de la 4ème à la Licence pro et au Bachelor TC

Une forêt qui accueille

Une forêt qui accueille

Un territoire convoité

De nombreux acteurs se disputent les territoires forestiers. Les citadins apprécient la proximité d’un espace vert pour leurs loisirs, les promoteurs en voient la valeur foncière, les forestiers la valeur économique, et les naturalistes sa valeur écologique et patrimoniale.

Canaliser pour mieux valoriser

Les acteurs locaux ou nationaux mettent en place des outils de règlementation et de communication  afin de permettre une utilisation raisonnée et durable de ce patrimoine. L’accueil du public est orchestré par une signalisation adaptée à la découverte des espaces remarquables et à  leur protection.

La forêt, témoin vivant de l’évolution de notre société

Dès le Moyen-âge, on note une utilisation récréative de la forêt par les seigneurs pour la chasse. Les loisirs ne se démocratisent qu’avec l’apparition des  congés payés qui offrent à la majorité des personnes du temps libre pour profiter de ce cadre naturel. L’urbanisation croissante attire encore plus de monde en forêt recherchant le calme et le changement.

Informer et sensibiliser

La forêt récréative est une formidable vitrine grandeur nature pour sensibiliser et éduquer les différents visiteurs autour des thèmes liés à l’environnement. On retrouve fréquemment des panneaux d’information ou des sentiers nature qui amènent les usagers à réfléchir à l’impact que peuvent avoir nos comportements sur ces espaces sensibles.

Une forêt qui nous divertit

Différents objectifs

La forêt récréative est un lieu de détente et de loisir. Cet aspect est de plus en plus important de nos jours. C’est un environnement propice à la découverte des milieux naturels, aux activités  physiques, aux réunions familiales ou entre amis le temps d’un pique-nique.

Un accueil du public valorisé

Une forêt récréative est une source de revenus non négligeable. On distingue les revenus directs, générés par le paiement d’un accès à un parcours aventure par exemple, des revenus indirects, induits par les dépenses des visiteurs dans les commerces et autres hébergements locaux.

Une grande variété d’usages

Sur les centaines de milliers de visiteurs, les plus nombreux sont les familles citadines qui viennent faire une balade et profiter du cadre apaisant. On remarque qu’elles sont loin d’être les seules, avec une multitude de profils de visiteurs : du passionné naturaliste au motocycliste en passant par les randonneurs et autres chasseurs...

Un milieu exposé aux risques

Les nombreux usagers de la forêt récréative vont avoir un impact différent selon la nature de leur activité et son intensité. Des risques de dégradation des sentiers ou des milieux existent. C’est à chacun  d’adapter ses comportements pour trouver un équilibre entre accueil et protection du milieu.

Flux RSS